Clichés…. ca avance

18 janvier 2011 5 commentaires

Allons y direct pour les photos.

Publicités
Catégories :Parachèvement

Parole, Parole, Parole

9 novembre 2010 1 commentaire

Septembre et Octobre seront, comme les 6 derniers mois, à oublier au plus vite.

La catastrophe… La vraie catastrophe.

 On commence par Septembre.

Les offres de prix pour le parachèvement n’affluent pas ou alors c’était des prix de n’importe quoi.

Plus de nouvelles de l’entrepreneur gros-oeuvre. Le rejointoyage ne se fait pas et les multiples promesses ne sont pas tenues.

Tiens en terme de promesse, il semble que cela soit couramment non tenu dans la construction. Heureusement que tous ces gens ne jurent pas sur la tête de leur mère parce qu’on ne saurait plus quoi faire avec toutes ces têtes décapitées. Ca passerait au yeux de la presse internationale pour un génocide.

Enfin bon, du fait des promesses non tenues, nous avons envoyé le 22 septembre 2010 un recommandé à l’entrepreneur gros-oeuvre afin de le mettre en demeure de reprendre le chantier dans les 15 jours et de nous fournir un planning de réalisation. Ah oui mais que reste-t-il à faire? Eh ben rejointoyer la façade, changer 2 ou 3 pierres bleues, poser un socarex pour pouvoir pomper l’eau de la citerne. Pas de quoi fouetter un chat finalement… Eh bien si apparemment.

Nous passons donc en Octobre.

Il commence mal aussi Octobre. L’entrepreneur ne réagit pas. Et paf, on envoie un 2eme recommandé expliquant qu’il peut rester chez lui pour préparer l’hiver. Il est déchargé du chantier et on se réserve le droit de faire continuer par un autre entrepreneur tout en lui laissant la responsabilité de ce qui est déjà mis en oeuvre, on est pas fou hein.

En attendant, des infos nous parviennent. Notre conducteur de chantier est viré. Il nous informe que l’entreprise va mal avec -400000 euros sur le compte en banque. Le rejointoyeur qui devait venir chez nous a 5 chantiers non payés. Hummm ca sent la faillite. On a bien fait d’envoyer les recommandés.

Ensuite, eh oui c’est pas fini, notre Architecte va a une réunion de chantier avec notre entrepreneur (sur un autre chantier, le nôtre n’est pas assez bien). L’ Architecte demande quelles sont ses intentions, il répond qu’il s’en fou (je vous ai mis la version brute).

Voilà donc le constat.

On passe donc à autre chose.

Les offre de prix arrivent petit à petit sans se presser et finalement on fait un choix.

Pour le parachèvement, ce sera l’entrepreneur qui a livré les châssis.

Oh c’est pas que je lui fait confiance. Non, non, je ne fais plus confiance à personne. C’est finit.

Mais bon faut bien avancer malgré que c’est aussi un beau prometteur de parole. Ah tiens, ca me fait penser à cette chanson de Dalida : Parole, Parole, Parole.

D’ailleurs, je vais de suite changer le titre de cet article de « Des bas et puis… des hauts » par  » Parole, Parole, Parole ».

Donc, voila bref, en un mot, ils ont commencé le plafonnage ce lundi. Des italiens assez sympas mais c’est pas la sympathie qui va faire la maison hein.

Du coup on a fait des photos :

 

La dessus, on verra comment ca va évoluer.

Je vous souhaite d’ors et déjà un bon long weekend.

Bonne soirée

Catégories :Parachèvement

A être trop confiant, on tombe de haut…

8 septembre 2010 1 commentaire

Allez c’est vrai, on était quand même content que les couvres murs soient posés. Enfin un peu d’avancement, enfin quelque chose de fini…

Mais a être trop confiant, on tombe de haut et on passe à côté de certaines choses!

Oui oui, j’avoue n’avoir pas régardé le travail en détail car pour moi c’était enfin un boulet qui se détachait de nos pieds, un peu comme le sac de sable qu’on lâche pour que la mongolfière puis s’élever un peu plus haut dans le ciel.

Toujours est-il que ne fut pas ma surprise lorsque 2 jours après le précédent article, Caro découvre ceci :

 

Un couvre-mur qui a été placé. 😦

Un travail assez cochon et totalement inacceptable à mes yeux.

Alors j’ai osé demander à mon Architecte si c’est possible de poser une pierre bleue en 1 seul morceau. (Malgré qu’il ne soit responsable de rien le pauvre)

 Il n’a pas répondu à la question.

Du coup, le plomb s’est réinstallé dans les chaussures et cela couplé au manque d’offre de prix pour le parachèvement, ca n’augmente pas la conifance pour le futur.

Allez aux dernières nouvelles, le rejointoyage serait prêt à etre fait dans les prochains jours.

Franchement on ne demande qu’à voir…

Bonne soirée

Catégories :Gros oeuvre

Ca s’enlise…

31 août 2010 1 commentaire

Ca faisait longtemps hein?

Depuis le 9 Juin, il n’y a plus eu d’article.

Avez-vous passé de bonnes vacances?  Ici, cela a été globalement. Au programme, les filles n’ont pas été beaucoup à la maison et c’est tant mieux.

Mais parlons un peu de notre chantier, ce fameux chantier…. qui n’avance pas évidemment.

C’est la galère profonde.  On s’enlise vraiment.

Si on fait le topo : tuyaux chauffage fini, tuyaux sanitaire finis, électricité finie et opérationnelle (sauf interrupteurs etc). Ah mais oui que j’y pense, c’était déjà comme ca fin juin… 😦

Par contre, nous n’avons toujours pas commencé le plafonnage, les chapes, carrelages, menuiseries intérieures. Les bardages ne sont pas encore mis et la façade n’a pas encore été rejointoyée.

Les demandes de prix sont lancées mais personne n’est pressé ou tout le monde s’en fou.

L’Architecte prend le temps et le temps nous n’en avons pas ou plus. Il déménage son bureau en ce moment, du coup s’est encore plus le bordel, plus internet, plus de ci, plus de ca…

Bref, c’est le stress quotidien et la crise de nerf hebdomadaire.

J’évite de poster des articles quand rien ne se passe. Inutile de vous embêter avec notre stress. Mais comme il s’est passé quelque chose, ben je vous envoie les photos.

Alors cela concerne les couvre murs sur le bac à fleur de devant et le muret du parking ainsi que le béton coulé sur le muret séparant notre jardin de la rue avec repavage. Après une première passe où le travail avait été fait comme des cochons, (je vous passe les photos sinon je vais faire un ulcère) ils sont revenus aujourd’hui pour rectifier le tir après plus de 2 semaines d’absence et sans prévenir ni de date de retour.

C’était quand même moins une. Nous avions convenu avec l’Architecte d’envoyer un recommandé de cessation d’activité sur le chantier suivie de la procédure d’expulsion. Mais les maçons sont venus bosser ce matin. Juste à temps.

Donc, voici les photos. Au moins le boulot a été bien refait. C’est toujours ça de pris.

 

Maintenant on va insister pour le rejointoyage de façade.

C’est franchement fatiguant d’être derrière ces mecs en permanence.

Je pensais avoir seulement 2 enfants, nous voilà avec des entrepreneurs en plus…

Bonne soirée

Catégories :Parachèvement

Photos en vrac…

9 juin 2010 3 commentaires

Au programme : châssis, terrassement, électricité etc…

Enjoy!

Catégories :Parachèvement

Mais c’est pas vrai…

Les choses peuvent aller lentement dans le bâtiment ou plutôt vite.

En fait, cela dépend des décisions que l’on prend, de l’entreprise qui est derrière, etc…

Toujours est-il que, sur un petit coup de chance, mon chauffagiste habituel a eu un chantier qui s’est déplacé dans son planning  www.rdchauffage.be. Il a fallu prendre une décision rapidement car il était libre tout de suite. (Normalement ce n’était pas avant fin septembre)

Malgré qu’il n’était pas le moins cher, nous connaissions sa qualité de travail et son sérieux. Et cela c’est aussi important en construction.

Il a donc tiré les tuyaux de chauffage la semaine passée. Il utilise des tuyaux en Tubipex, plus costaux que ceux vendus au brico http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf/GS14-O/AO071120.pdf  😉

Dans la foulée, il a commencé à tirer les tuyaux de décharge pour le sanitaire et travaillera toute la semaine sur ce poste.

Bref, il faut savoir prendre les décisions au bon moment et prendre sa chance quand elle vient.

Et la chance, elle peut être de votre côté parfois car aujourd’hui il est tombé la dessus :

Ceci est un coude à 45° qui était placé en cave pour les égoûts WC. Oui vous avez bien lu, c’était pour les WC!!

Outre le joint à lèvre qui manque, l’amas de ciment dur est bien bloquant.

Il est tombé dessus par hasard en connectant les tuyaux de décharge sanitaire.

Un e-mail correct mais ferme est directement parti dès ce soir chez l’entrepreneur avec tout le monde en copie. Je pense qu’il n’y a que le Roi qui n’est pas dans la  liste des destinataires. Vous ne l’avez pas reçu? 🙂

En attendant, avec les dernières grosses pluies, j’ai eu une mini inondation dans la cave à cause de tuyaux de descentes mal maconnés dans la chambre de visite.

UNE GALERE!!!

Alors, question châssis. Hum comment dire, les châssis ne sont pas encore arrivés et donc pas encore placés.

Il paraîtrait qu’ils sont partis de l’usine mais le transporteur est sur la route…. depuis 3 jours.

Aux dernières informations, ils arriveraient demain et seraient placés jeudi.

A voir donc car on ne commence à ne plus se faire des plans au vu de l’instabilité constante dans les dates annoncées en construction.

Pour l’électricité, … je bosse dessus, ça avance lentement 😉

Allez, je vous serts une photo des tuyaux de chauffages et ….. bonne soirée.

Catégories :Parachèvement

Prise de température…

18 mai 2010 2 commentaires

Tout d’abord merci pour votre assuidité à suivre ce blog.

Il est clair que l’état actuel du chantier ne permet pas de passer des heures de rédactions en articles.

Il est aussi également clair que je commence à y mettre un peu la main à la pâte et que par conséquent, mon temps est bien pris en ce moment.

Toujours est- il que… cela n’avance pas, sauf ce que je suis en train de faire (on est jamais mieux servi que par soi-même).

Ce que j’ai fait depuis la dernière fois :

1) J’ai retiré tout le faux plafond dans le salon/salleà manger ainsi qu’à l’étage (ancien bureau)

2) La cheminée n’est plus, paix à son âme. Merci à David d’avoir mis du coeur à l’achever définitivement. (Oui, oui, je sais, une brouette ça se pousse hein, ça ne se soulève pas 😉  )

3) Les saignées pour l’électricité sont faites. J’ai dû buriner et disquer ferme sur ce coup là.

4) Les quelques 70 blochets ont été placés et maçonnés par mon beau-père.

5) Les premiers fils électriques ont été placés et les conseils avisés des potes m’ont été bien utiles hein 😉

Oh mais attendez, on est encore loin, très loin d’avoir fini l’électricité. Ca prend du temps ces choses là!

Ah cela, question temps, je dis merci tout d’abord au mois de mai qui nous procure pas mal de jours de congés supplémentaires ainsi qu’au 4/5 temps pour crise économique IMPOSE par mon employeur.

Je dis bien imposé parce que il y a une perte financière quand même et vu mon ENOOOOORME salaire, ça fait mal hein 😉

EH quoi les châssis? Ca en est où?

Ben ils arrivent (normalement, et je dis bien normalement) fin de semaine ou début de semaine prochaine chez le menuisier et seront donc placés courant de semaine prochaine. Eh oui seulement, car cela nous arrange pas trop en fait.

La cause? Ben l’électricité qui commence a être tirée et surtout le chauffagiste qui vient travailler à partir de fin de semaine ou début de semaine prochaine.

Sans châssis, ça craint un peu 😦

Le parking maintenant, ben c’est commandé. Il suffit que mon entrepreneur de Gros-Oeuvre se bouge un peu le cul pour enlever les déchets de chantier pour que cela commence. On va pas s’énerver, non, plus maintenant. On va prendre des actions bientôt, très bientôt.

Allez bon quelques photos histoire d’illustrer le bazard.

 STOOOOPPPP, j’ai oublié de vous dire, les descentes d’eau ont été changées et ont été remplacées par des descentes d’eau en zinc carrées.

Les photos, c’est par ici …

Elle est bien la maison du voisin en arrière plan hein? 🙂

Oui le crépis n’est pas encore placé…

Des blochets dans un ancien mur, il y a tout qui vient quand on burine dedans.

 La cheminée en démolition.

Bonne soirée

Catégories :Démolition, Gros oeuvre